samedi 22 avril 2017

INFOS DIVERSES ET VARIÉES (Un cadeau pour vous)

Je réunis depuis quelque temps une longue liste d'informations diverses et variées (que je complète assez régulièrement). Et je souhaite vous en faire profiter. Que je vous connaisse ou pas, c'est un cadeau que je vous fais avec plaisir. Pour accéder à cette liste, cliquez ici.
Il y a aujourd’hui 346 articles en français et 11 en anglais.

mardi 28 mars 2017

Inde - Madurai, Tanjore, Pondichéry, Auroville et Chennai


Un train de nuit passant par la pointe Sud de l’Inde nous amène à Madurai, ville où nous visitons le magnifique temple de Meenakshi et un musée Gandhi.
Ensuite direction Tanjore où nous visitons un temple magnifique, c’est vrai que nous visitons beaucoup de temples mais bien souvent ils affichent des particularités et différences, rendant la visite intéressante.
Nous rejoignons ensuite la ville côtière de Pondichéry. C’est une ancienne colonie française et du coup l’ambiance y est bien différente. Nous sommes ici dans une autre Inde. Le soir de notre arrivée, nous allons sur le bord de mer, aménagé comme nous le ferions en Occident avec des espaces piétonniers, des bancs...C’est le dernier jour d’un festival et nous avons la chance d’assister à des concerts, dont un de musique française. Les Indiens sont venus en masse et il est difficile de trouver un resto avec des places de libres.
A côté de Pondichéry, nous visitons pendant une journée, avec à un scooter loué, la ville d’Auroville. Créée en 1968 par Mirra Richard (appelée La Mère) et le philosophe indien Sri Aurobindo, Auroville a pour vocation d’être, selon les termes de sa conceptrice, « le lieu d’une vie communautaire universelle, où hommes et femmes apprendraient à vivre en paix, dans une parfaite harmonie, au-delà de toutes croyances, opinions politiques et nationalités ». C’est une visite très intéressante mais il faudrait rester bien plus longtemps pour s’imprégner de l’ambiance et de l’esprit du lieu.
Notre avion du retour est au départ de Chennai (Madras), nous rejoignons cette ville en train et, chose exceptionnelle, nous sommes absolument seuls dans le wagon tout au long des 4 heures de trajet, alors que d'habitude les wagons sont remplis voire bondés.
Nous terminons notre séjour de 3 mois en Inde, un pays vraiment unique, pas facile du tout mais qui recèle de magnifiques choses à voir. Nous avons déploré les déchets omniprésents et avons quelque peu souffert de la foule mais devons reconnaître que nous avons généralement bénéficié d'un très bon accueil. Nous avons aussi apprécié d'avoir du beau temps tout au long de notre séjour et le fait que l'alimentation végétarienne soit la norme donc pas de difficulté pour se nourrir et on mange généralement très bien.

Vers la gare routière

Madurai, musée Gandhi

Madurai, au temple Meenakshi. Cette statue est presque méconnaissable tellement elle est recouverte de poudre blanche

Madurai, au temple Meenakshi, nous avons la chance d’assister à une cérémonie impressionnante

Offrandes avec des coquillages

Dans le temple, cette vache participe à la cérémonie

Dans cette autre partie du temple, qui est immense, on fait des offrandes avec des petites lampes à huile

Ce temple compte plusieurs gopuram, cette construction caractéristique des temples hindous recouverte de sculptures généralement très colorées

Tanjore, statue monolithique de Nandi de grande taille

Tanjore, temple Sri Brihadeeswarar

Ce temple renferme de nombreux lingams

Tanjore, les filles sortent de l’école

A Pondichéry, nous pouvons voir nettement l’héritage français. L’ambiance est par ailleurs bien différente du reste de l’Inde, là nous avons pu assister à des concerts en bord de mer, devenu piétonnier pour l’occasion

Charte d'Auroville

Voici le Matrimandir, une gigantesque salle, aux murs revêtus de marbre blanc, abritant ce qui est censé être le plus gros globe de cristal au monde (70 cm de diamètre), lequel est éclairé par les rayons du soleil grâce à un jeu de miroirs installé sur le toit. Conçue comme lieu destiné à la méditation, cette pièce ne renferme ni fleurs, ni encens, ni musiques susceptibles d'évoquer un édifice religieux. Nous ne pourrons pas le visiter car les visites sont complètes pour les 2 jours à venir.

Auroville, portail original

Auroville compte de nombreuses constructions originales

Les rues ombragées donnent à Pondichéry une ambiance plaisante

Chennai, livraison d’eau

Chennai, la construction du tramway met une belle pagaille

Chennai, pour nos 2 dernières nuits en Inde, nous avons pris un hôtel 3 étoiles, il était situé dans cette rue

lundi 27 février 2017

Inde - De Goa jusqu’au Sud du pays


De Goa, nous partons vers l’Est à l’intérieur des terres.
Nous nous installons à Hampi, un site que nous adorons. Il y a d’abord ces dizaines de monuments répartis sur des kilomètres carrés. Puis ces rizières toutes vertes, les magnifiques collines couvertes de gros rochers ronds, c’est très paisible et il y a ces nombreux cafés/restos où l’on a le choix entre de nombreux plats et boissons de différents pays, et où l'on peut s'installer sur des coussins/matelas à côté de tables basses où l'on peut rester des heures sans que cela ne gêne. Nous avons profité de notre séjour de 8 jours pour faire quelques séances de yoga, nettement plus intenses que ce à quoi nous sommes habitués.

Dans le train, la promiscuité est souvent de mise

Là, c’est dans le couloir

Hampi, ici des rizières et ces magnifiques collines couvertes de rochers arrondis

Temple directement sous d’immenses rochers

Difficile de ne pas adorer ces paysages

Dans certaines régions d’Inde, les habitants ont l’habitude de faire chaque matin un dessin devant leur maison, ici agrémenté de fleurs, une tradition bien sympathique

Ce monsieur montre à un singe qu’il n’y a rien d’intéressant à chiper dans ses affaires installées dans la sacoche de sa moto...

...mais ça n’a pas empêché le singe d’aller fouiller dans la sacoche une fois le chauffeur parti !

Parfois il faut se relayer pour tenir les rochers et éviter qu’ils tombent

Ces personnes passent devant les maisons et jouent de la musique pour récolter des donations

Séance de yoga à Hampi

Hampi, temple dédié à Ganesh, le dieu éléphant

Hampi, le Lotus palace

Hampi, les écuries à éléphants, un beau bâtiment même s’il n’y a plus d’éléphants

Hampi

Hampi, en plus de la sculpture, remarquez l’ajustement et la découpe des blocs de pierre composant le mur

Ce chariot en pierre est l’une des grandes attractions de Hampi, et non il ne roule pas

Hampi, temple Vijaya Vittala

Un frangipanier à Hampi

Hampi

Si aujourd’hui en Inde, la pudeur est de rigueur, cela n’a sûrement pas toujours été le cas, comme en témoignent ces sculptures sur ce temple


C’est un bus de nuit qui nous emmène à Mysore, ville où nous visitons un superbe palais ainsi que le magnifique temple de Keshava à une heure de bus de la ville.

Mysore, on voit encore quelques voitures anciennes bien conservées, ici une Ambassador

Mysore, fabrication de bâtons d’encens

Mysore, une voiture pour aller sur les rails (musée du chemin de fer)

Ce panneau est très réaliste. En effet, le piéton n’ayant aucun droit dans ce pays, il a intérêt à courir pour traverser la route

Le palais de Mysore

Une des pièces du palais

Je trouve ces rails de chemin de fer en plein milieu de la route bien dangereux, pas vous ?

Ici, les vaches sont parfois de couleur jaune (et leurs cornes peintes), j’ignore ce qu’ils y mettent dessus

Statue du taureau Nandi, le long des 1000 marches montant au sommet d’une colline à Mysore

Sur ce temple du XIIIème siècle (temple de Keshava), les sculptures sont superbes

On dirait de la ferraille et des vis mais c’est tout de la pierre taillée, franchement impressionnant

Temple Keshava à Somnathpur, à côte de Mysore

L’intérieur est tout aussi splendide

Tout comme les frises

Tout comme ces sculptures au plafond

Colliers de fleurs (pour les offrandes) au marché Devaraja de Mysore

Et dans les rues, il semble que les colliers soient vendus au mètre


Ensuite direction Ooty, une petite ville située à 2200 mètres d’altitude, où la température est nettement plus basse (environ 10° la nuit et une 20aine dans la journée). Pour rejoindre Ooty, notre bus a traversé une réserve à tigres où il y a aussi de nombreux autres animaux (cerfs axis, éléphants, panthères...), la circulation sur cette route est interdite la nuit pour ne pas déranger les animaux. Lors de notre passage, nous avons vu de nombreux cerfs et, bien que la probabilité d’en voir soit peut-être assez faible, c’était excitant de penser que l’on pourrait éventuellement voir un tigre ou des éléphants. Cette réserve de Bandipur est assurément un endroit qui vaut une visite.
Donc Ooty, il y là de nombreuses plantations de thé, des usines à visiter (fabrication du thé), le plus haut sommet du Tamil Nadu à aller voir, un beau jardin botanique. C’est avec un scooter loué que nous avons découvert ces lieux.

Ah le bus local, un inconfort sans cesse renouvelé. Mais au moins il y en a tout le temps, pour toutes destinations et c'est pas cher du tout (1 euro pour 3 heures de trajet)

Plantations de thé

Usine de préparation du thé


Notre destination suivante est Cochin, en bord de mer. Il nous faut prendre 3 bus locaux de suite, un trajet de 12 heures plutôt fatigant. Cochin, c’est un mélange d’influences hollandaise, portugaise, chinoise, chrétienne, musulmane et malabre. Cochin se trouve dans l’Etat du Kerala, qui est nettement plus riche que ce qu’on a vu de l’Inde jusqu’à présent (hormis Goa), ici il y a pas mal de voitures, de belles maisons, de grands panneaux publicitaires pour des résidences de luxe, des voitures, du fer à béton (eh oui je sais c’est bizarre mais il y en a vraiment beaucoup). Depuis Cochin, nous partons faire une promenade de 7 heures sur les canaux des backwaters. Les backwaters, c’est cette grande région de marais frangés de palmiers avec des lacs intérieurs connectés par un réseau de canaux, tant naturels qu'artificiels, couvrant au moins 1500 km. Nous prenons 2 bateaux propulsés par des hommes utilisant des tiges de bambou pour avancer. Le premier bateau est un genre de barque et le second est plus sophistiqué et très joli. C’est l’occasion de voir la vie paisible au bord des canaux. Nous nous arrêtons pour voir différents arbres produisant des épices (laurier, clou de girofle, cannelle, muscade) et dégustons un succulent thali kéralais servi sur des feuilles de bananier.
Encore plus au Sud, nous faisons un séjour de 6 jours dans l’ashram d’Amma. Il y a plusieurs milliers de résidents et visiteurs, c’est une petite ville avec tous les services. Le site, en bord de mer, est absolument splendide. Nous avons eu la chance qu’Amma soit là lors de notre séjour.

Intérieur d’église à Fort Kochi

Ces hommes se maquillent pour un spectacle typique du Kérala, le kathakali

Le résultat est assez époustouflant

Promenade en petit bateau dans les backwaters

Et ensuite dans un autre bateau comme celui-ci

L’ambiance à bord est très relax

Le repas (thali kéralais), servi sur des feuilles de bananier, est très bon

Exemple de publicité dans le Kerala, on ne se croirait plus en Inde

Concernant le rocher tenu par Pascale, vous aurez compris qu'il tient tout seul !