lundi 4 mai 2015

Turquie – Direction le berceau de la civilisation

Après les paysages arides du centre, quel plaisir de voir de la verdure, des arbres en fleurs, des palmiers en arrivant vers la côte Méditerranéenne. Je vais longer la Syrie (plus ou moins loin) après m’être renseigné que la sécurité est bonne, c’est en effet une région avec des trésors architecturaux que je tiens à visiter.
Lorsque l’on évoque les mots Euphrate, Tigre, Mésopotamie, on ne peut qu’être transporté dans un imaginaire. Nous sommes vers le berceau de la civilisation. Franchement j’ai eu beaucoup d’émotion à traverser l’Euphrate, à longer le Tigre, à voir s’étendre au loin la plaine de Mésopotamie, à voir sur les églises des gravures en araméen, la langue de Jésus (toujours utilisée dans les livres religieux notamment).
Cette région gagnerait à être plus connue : villes anciennes, églises du 4ème siècle, caravansérails...le dépaysement et la découverte sont garantis.
Je suis en pays kurde, un peuple fier, on m'a à plusieurs reprises souhaité la bienvenue (en bord de route, depuis une voiture) : "Welcome to Kurdistan". Et quel accueil ! un accueil formidable (j'ai failli mettre un F majuscule tellement justement l’accueil est formidable). Je ne compte plus les invitations à boire le thé (un jour 9 fois, un autre jour 3 fois en l’espace de 800 mètres), parfois à manger et même à dormir.

Au superbe musée Zeugma de la mosaïque à Gaziantep.

Fabrication du pain.

L’Euphrate.

Brève rencontre avec des syriens à Suruç, à seulement 10 km de la Syrie. J’ai vu dans le coin plusieurs camps de réfugiés.

La présence de la police/armée est importante le long de la frontière syrienne.

Un camp de réfugiés.

Sanliurfa est une ville de pèlerinage avec de superbes édifices.

Le site de Göbeklitepe serait le plus ancien lieu de culte au monde (environ 10 000 ans, soit 5 500 de plus que les pyramides d’Égypte). Des pierres énormes (18 tonnes) ont été taillées et installées on ne sait comment, très impressionnant et émouvant !

Les cercles formés n’avaient apparemment pas d’entrée !

Après une sortie nocturne avec le groupe cycliste de Sanliurfa, nous allons dans un parc boire le thé/café.

Ça m’a fait drôle de voir écrit Irak sur un panneau routier.

Si vous cherchez un avocat, ne cherchez plus, il y en a plein ici à Mardin.

À Mardin.

À Mardin.

Dans une église à Mardin.

À Mardin.

En bas de la colline s’étale la Mésopotamie.

Des écrits en araméen en haut de cette porte richement décorée.

Un gigantesque stockage d’eau souterrain datant des romains.

Monastère Deyrul Zafaran, près de Mardin, toujours en activité.

Labour avec des ânes, une scène non observée dans l’Ouest du pays qui est bien plus moderne.

À Midyat.

Je m’arrête dans cette boulangerie pour acheter 2 crêpes fourrées et voilà que je suis invité à m’attabler avec les employés.

Superbe monastère de Mor Yakup vers Midyat, lui aussi toujours en activité.

Il date quand même de 419 !

Le livre de messe en araméen.

Un sacré troupeau que voilà.

Hirondelles nichant dans les falaises.

Vestiges de l’ancien pont sur le Tigre à Hasankeyf.

1 commentaire:

Alexandre Cheviron a dit…

C est très beau ses paysages